Le Bilan


Un beau jour du mois de Septembre 2003, Monsieur Taoufiq Cherkaoui débarque à la tête de l’ANCFCC. La vieille dame avait besoin d’un relooking pour palier aux alias du temps et lui changer une image ternie.

Il a fallu 3 mois de méditation et de jeûne pour que le mathématicien qu’il est, de sortir avec un plan de sauvetage. Il commence par ramener des visages de l’extérieur sans aucune qualification notable et réunir une poignée de bouffons de l’intérieur pour exécuter son plan miracle. Une mission qui s’articule autour de 5 points :

  1. Changer l’image de marque de l’Agence ;
  2. Etablir un système de management transparent et fonctionnel ;
  3. Achever les chantiers d’informatisation ;
  4. Etoffer l’Agence des ressources humaines et matérielles nécessaires à l’exécution du plan stratégique
  5. Combattre la corruption ;

A première vue, ça parait parfait et montre l’intégrité et la rigueur empruntées par le DG pour atteindre des objectifs qualifiés de nobles. Paradoxalement, la réalité de l’Agence en 2012 est tout à fait différente des résultats attendus. Comment expliquer ce fiasco ?

La réponse réside dans la manière avec laquelle le DG a mené son action. Tout d’abord, il a changé l’image visuelle de l’Agence sans le concours des intéressés. Il a ensuite mené une chasse sans merci aux compétences pour les éloigner de toute position d’action pouvant l’inquiéter dans l’exécution de son plan miracle. Il a érigé des entités non représentatives et a établi un système de nomination démodé basé sur des liens de clientélisme.

Chez l’ANCFCC, la gestion de carrière est irréprochable. Les nominations se décident en fonction des connivences et des amitiés et non en fonction des compétences. On a cru comprendre que la remarque s’adressait au poste de directeur d’une société privée. Pourtant, le personnel de l’Agence garde en mémoire une polémique déclenchée en 2006 par le Directoire, qui trouva tout à fait normal de propulser Messieurs Kahhak et Benzouina, aux postes de Directeurs informatique et cadastre respectivement.

Une promotion fulgurante qui ressemble fort à de la complaisance. Le Directeur de l’informatique passait du statut de chef de service du cadastre, à celui de chef de département à la Direction du cadastre puis à celui d’aujourd’hui, grâce à une affaire très contestée sans avoir exercé une quelconque activité informatique pendant la durée théorique d’exercice de ses fonctions. Cette remarque a été émise par l’ensemble de la Direction de l’informatique dans le temps sans aucune suite de la part du Directoire.

Les nominations de la plupart des Directeurs, Chefs de Département et Chefs de service sont pleinement controversées. Un climat de refus et surtout de rejet asphyxie le personnel et entraîne de facto une baisse de rendement voir une dégradation des compétences.

C’est incontestable qu’un tel système de nomination ne va que générer des responsables sans profil ni qualifications. Les premiers à être loti seront la Direction des Systèmes d’Information et la Direction du Cadastre. Tout simplement, l’homme a fait naître une nouvelle culture organisationnelle propre à l’Agence qui est caractérisée par la passivité, l’absence de cohésion, la démotivation, le découragement, la perte du sentiment d’appartenance et la peur du personnel.

Et par magie, aucun projet de modernisation et d’informatisation n’a réussi depuis. Malgré les efforts consentis et l’argent dépensé. Un ensemble d’échecs, l’un après l’autre, en partant de la constitution des bases de données foncières jusqu’à la mise en place des outils de travail collaboratif impliquant les différents partenaires de l’Agence. En passant par la définition de la stratégie, la gestion de carrières, la certification des comptes, la mise en place de la structure d’audit et de contrôle de gestion.

Le DG a mis les mauvaises personnes pour conduire de tels projets. Des ressources de l’extérieur déploraient ce constat et se désolaient sur la qualité des résultats. On ne peut jamais cesser de rappeler le fait que recruter peut engager l’avenir d’une institution via la pérennité de son capital humain. Un mauvais recrutement entraîne donc des conséquences majeures. Il est arrivé plus qu’une fois que l’ANCFCC recrute des personnes inadaptées pour les postes proposés. Ces recrutements ratés ont eu des conséquences dramatiques de premier rang. Même si l’ANCFCC dit œuvrer dans la transparence au cours de ses recrutements, beaucoup d’indices confirment les recrutements clandestins qui ont défrayé la chronique en 2009/2010.

Lorsque le social va mal, tout est fébrile. C’est ce qui s’applique sur l’Agence. L’ensemble du personnel de l’Agence attendaient toujours les mesures annoncées par le DG quant au financement de projets de grande envergure à caractère social. Pendant presque 4 ans, le DG s’est entêté avec sa politique du robinet fermé afin de couper toute source d’argent, privant ainsi la Fondation des Œuvres Sociales d’honorer ses engagements. Le DG est pointé du doigt et tenu pour seul responsable sur ce fiasco. Il est de même pour la rocambolesque gestion du dossier social en 2011, le Directeur général de l’Agence tient à ne pas honorer ses engagements.

L’été 2010 était chaud pour les responsables de la Direction Financière. Cette bouffée de chaleur n’était pas due à notre soleil mais plutôt à une affaire d’argent évaporée dans la nature. Approximativement 1 milliard de l’argent de l’Agence s’est vu dans les mains d’autrui. Cette affaire a été rapidement colmatée et toute diffusion d’information était interdite à l’époque. Les responsables de la Direction Financière étaient astreints à couper leurs congés pour faire dissiper la chaleur de cette houleuse affaire. Cette affaire montre clairement le niveau d’implication du DG dans sa lutte contre la corruption. Une lutte qui se manifeste dans les déclarations et non pas dans des actes à contre cœur.

C’est incontestable. Après les revendications initiales pour des changements profonds au niveau de l’ANCFCC, l’objectif suivant est l’établissement d’un système de management transparent, intègre et surtout fonctionnel. Ce sera le grand test au cours des prochains jours et mois. Le personnel de l’Agence veut des entités représentatives, des responsables qui soient réellement nommés et non intronisés par le biais d’un système démodé basé sur des liens clientélistes, en finir avec la corruption, des services, départements et directions qui jouent réellement leur rôle et qui ne soient pas des entités incapables de prendre la moindre décision.

Le personnel de l’Agence ne veut plus que la gestion des dossiers dans l’Agence se déroule “derrière les rideaux”, comme on dit chez nous. Il y a aujourd’hui des exigences de transparence très fortes. La balle est désormais dans le camp des équipes dirigeantes. Nous attendons impatiemment que le directoire soit responsable, que les nominations soient totalement basées sur la compétence, que les avis ne soient plus censurés, que le personnel devient libre dans son choix, qu’il y ait un véritable Directoire, que le Directoire soit dirigé par un véritable meneur d’hommes, et non par un individu qui dirige les affaires de concert avec sa famille… Ces revendications démocratiques, qui paraissent évidentes et simples, sont centrales et cruciales.

14 Commentaires

Classé dans Uncategorized

14 réponses à “Le Bilan

  1. déception

    c’est la faute des hautes instances du pays qui nomment des pourritures comme cherkaoui à la tête d’une institution dite stratégique, elles profitent des ces pions pour générer de l’argent facile. malgré la grogne de tout les partenaires de l’ancfcc, elles ont persister à laisser pourrir l’oganisation malgré les signaux fort dégagés le long de cette gestion calamiteuse.
    avec la nomination du nouveau DG par dahir c’est sûrement la continuité de l’ère l’aléatoire, de l’opacité, et de la corruption.

  2. Friend

    A nos représentants de notre syndicat. En lisant votre dernier communiqué, j’ai remarqué que vous avez cité plusieurs revendications aux quelles l’administration a tenu parole et les a exécuté dans leurs délais, mais j’ai remarqué qu’une catégorie a été marginalisée et par vous et par l’administration, à savoir les Fondés de Pouvoirs qui n’ont pas bénéficié de leurs indemnités depuis plusieurs mois. Je tiens à vous rappeler que leurs doléances ont été évoquées dans vos communiqués antérieurs et qu’aucun changement n’a été remarqué dans leur situations sachant qu’ils ne sont pas aussi nombreux que les régisseurs.

  3. Friend

    Où sont les syndicalistes? Je remarque que c’est le silence radio. Depuis le 10 Février aucune réponse à propos de mon commentaire. Je commence à douter de l’existence d’un comité de suivi de la réalisation des résolutions de l’accord entre l’Agence et le syndicat.

  4. amine

    لقد تم توزيع بلاغ للنقابة الوطنية على مستخذمي الوكالة و تم نشره هنا في الموقع بتاريخ 10 فبراير و يتضمن كل ما تم انجازه من نتائج الاتفاق و ما تبق منه

    • Friend

      Cher amine, est ce que vous avez assimilé mon premier commentaire? j’ai cité le communiqué du 10 Février et j’ai souligné qu’il n’a pas évoqué les Fondés de Pouvoirs à l’instar des régisseurs. Sans oublier que leurs cas a été soulevé lors des négociations avec l’Agence.

  5. carto

    salam, walakin hna khayfin idiwha f l 14-07 wi khaliw 30-93.parceque hada li chamel kolchi surtout les technicien li f la cartographie et merci

  6. Friend

    La sourde oreille persiste encore. Cher amine vous n’avez pas réagi à mon dernier commentaire. Je tiens à vous rappeler que dans certaines de vos interventions ultérieures vous avez évoquez l’existence d’un certain comité de suivi, ce qui est, à mon avis tout à fait, une mensonge. Si c’est le contraire pourquoi le syndicat à oublier les Fondés de Pouvoir, ne sont-ils pas partie intégrante des Agents de cette maudite Agence? Excusez le terme, car on est dans le désespoir est notre cause est délaissée et par l’Agence et par le Trésorier Payeur.

    • justice

      Qu’est ce qui vous oblige a continuer a rester dans vos postes?!
      A votre place, je demanderai a etre démis de cette fonction. C’est la moindre des choses a faire quand on arrive au  »desespoir »…

      • Friend

        Mr soit disant « justice » qu’est ce qui t’oblige à me répondre, occupe toi de tes oignons. En lisant certains de tes commentaires, j’ai remarquer que tu ne fais qu’ironiser ce qui montre que tu es l’un des troubles fête proches de l’administration et pas un militant pour les causes des différentes catégories d’employés de l’Agence. Je tiens à te signaler que dans ce blog Chacun de nous essaye d’exposer ses problèmes et attend des réponses des gents, plus ou moins, proche de notre syndicat que nous soutenons toujours. De ma part Je me suis toujours adressé à Mr Amine, à mon avis une source fiable que nous respectons tous, et pour l’occasion je le remercie une autre fois pour ses réponses. Quand aux zigotos : à l’enfer.

        • justice

          Oui c’est cela…
          Tu excelle dans le courage virtuel, fondé de pourboires…
          Montre nous que tu peux faire autant dans la vie réelle (une greve par exemple puisque t’es tant desespéré).
          Je parie que tu ne peux te priver de la bzizila, moribond…

          • Friend

            Les grèves on en a fait depuis l’avènement de l’Agence. Et je suis toujours prêts à les faire avec fierté. Et Je voix que réclamer un droit te dérange beaucoup en te mettant du côté de l’administration, et à propos combien tes maîtres t’ont noté?.
            Je réitére ce que j’ai déjà dit:  » tu es un pauvre trouble fête », comme ta race il y en a dans tous les services de l’Agence, laisse ce coin pour les gens honnêtes qui veulent discuter de leur problèmes. Monsieur l’expert des pourboires, n’essaye pas de dévier les conversations et ne te cache pas derrière ce pseudonyme pour souffler ton poison.
            Une autre fois occupe toi de tes oignons et dévoue toi à ta bzizila et essaye de bien servir ton maître. A l’enfer…..Mr ou Mme injustice.

          • justice

            Au fondé de pourboires :…………… to/……………..
            Amuse toi bien!

  7. amine

    اخي النقابة تتابع كل ملف عن كتب ولم ولن تنس اي مطلب كيف ما كان اهميته مؤخرا قامت ادارة الوكالة بتفويض مزانية خاصة بالمحاسبين و امناء الصندوق و هذا الاسبوع تم حل مشكل مقر زواغة مولاي يعقوب باكتراء مقر لائق بالمستخذمين و الخبر السار كذلك هو الجواب الاجابي لوزارة المالية والخاص بالمستفيذين من امتحان 2009

  8. Friend

    Au justicier de la dernière pluie: aboie. Quand ta race n’arrive pas à la viande elle dit qu’elle est puante, laisse le coin au gens que tu n’arrives pas à égaler. On a choisi cette fonction pour ne pas se confronter à ton genre. Mais malheureusement vous êtes partout. Une autre fois occupe toi de tes moutons et laisse le coin au lieu de lancer des mots que tu connait toi seul.
    Amuse toi Charles Bronson! Vraiment tu as le profil d’un « injusticier ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s