La culture organisationnelle de l’ANCFCC


La culture organisationnelle de l’ANCFCC est caractérisée par la passivité, l’absence de cohésion, la démotivation, le découragement, la perte du sentiment d’appartenance, la peur du personnel.

La plupart des employés de la vieille dame ont une peur généralisée des nouvelles restructurations qui menacent la stabilité du travail et, pour cela, ne s’identifient pas à leur organisation et perdent confiance. Ils n’arrivent plus à s’exprimer librement et raconter leurs maux. Tout le monde se cache et se lamente sur son sort au lieu de partager son expérience et rechercher la solution.

La plupart des employés de l’Agence cherchent le match nul avec leurs chefs hiérarchiques. En retournant chez eux, ils sont frustrés de ne pas avoir franchi le cap du silence et dire ce qu’il fallait dire. L’histoire se répète jour après jour.

Le Directoire a su endoctriner la grande majorité du personnel, mais pas tous. Heureusement, qu’il y a une minorité qui ose dire la
vérité et parle sans langue de bois. Les autres, on leur a enlevé ce qu’ils ont, ils ne se reconnaissent plus, ils n’ont plus de ressources pour travailler. Les gens sentent qu’une autre réforme s’en vient. Ils sont craintifs.

Evidement qu’il y aura dans quelques jours une large réforme de l’Agence. Le silence ne servira en rien. Ce ne sont que les lâches qui profitent du cours de l’histoire sans y participer. Réveillez vous ! Vous êtes tous concernés. Arrêtez de répéter des journées qui sont rythmées par une fréquentation assidue des cafés et des réunions durant lesquelles l’on ne prend pas de décisions.

Demain, les soumis n’auront plus leur place à l’Agence. Un vrai coup de balai se prépare pour nettoyer tous les recoins où se cachent les différents charognards.

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “La culture organisationnelle de l’ANCFCC

  1. bil

    Salam,

    Est-ce possible d’avoir la liste des pièces à déposer pour une mise à jour d’un titre foncier dans un milieu rurale suite à la construction de maison SVP?

    Merci beaucoup

  2. TECHNICIEN TOPOGRAPHE

    si le borderaux foncier nous donne comme piece jointes un plan de ne varietutre a confronter avec l’etat des lieux alors on doit reclamer les autorisation « permis d’habiter , autorisation de construire, une attestation de stabilité …. mais puisque c’est en milieu rurale qui n’oblige pas le proprietaire a deposer un dossier technique ou le milieu ne l’impose pas on procede a la mise a jour comme enrolement suite au B F et a l’instruction detaille (3) voir BF ;
    mais en tous cas le bornage est formellemnt interdi pour les techniciens hhhh

  3. ElFassi

    Je peux imaginer, la situation s’aggrave. En 2012, ça persiste. Je ne suis pas employé de l’ANCFCC, néanmoins j’y passe un petit moment et je peux t’assurer que c’est très viable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s