Malédiction du Oui


Contribution d’un employé

Être un «  haut responsable » dans notre institution exige une capacité surhumaine à dire oui.
C’est le mot magique que chaque personne désireuse « d’avancer » dans l’échelon hiérarchique de notre institution doit apprendre à avancer. Je précise que pour  une promotion  rapide et certaine l’utilisation de la recette présentée et à consommer sans modération.
Il ne faut utiliser ce mot à tort et à travers avec ses collègues ou  subordonnées. Ceci serait une utilisation inopportune de ce mot magique.  Ce mot ne se prête qu’à une utilisation verticale et vers le haut. L’utiliser autrement est comme proposer du caviar à un mendiant.
Il ne faut pas être avare de ce mot en réunion ou en discussion. On peut le dire  sans attendre la question, le travail demandé, le projet à entreprendre ou la fin de la phrase. Cela ne comporte aucun risque car votre chef immédiat a fait pareil. Il ne connait ni la question à laquelle il faut répondre, ni les travaux qu’il faut faire et ni le projet qu’il faut entreprendre. Donc tout document ou torchon serait le bienvenu.
Après un certain temps on se retrouve avec beaucoup de torchons en haut et une  cacophonie de oui et il est difficile de garder contact avec la réalité. Mais ceci est une autre histoire dont voici un extrait.
BITH  acheter un avion
OUI
BITH acheter un autre avion
OUI
BITH encore acheter un autre avion
OUI
BITH  %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%  auto censuré
OUI
BITH  NTEIR
Oh OUI  OUI  OUI

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “Malédiction du Oui

  1. BORHANE

    oui on a des responsables beni oui oui ils ne savent pas dir non ou bien ils n on pas le courage de le dir car ils ont peur de perdre leur chaise qu il l ont eu par tbarguigue ou tbahlisse alors qu est ce que vous attendez de ces responsables qui ne sont pas digne de leur responsabilite meme les projet dont ils sont responsable on site par exemple logicef et sicad ………………………………..et d autre les agents travailent et le chef de sevice du cadastre prend sa part et donne la part en 1er lieu au responsable de proget et la part qui rest la donne au chef de proget au sien de service pour la diviser aux autres agents si vous avez une doute allez revoir les progets qui sont faite au service de hay riad combien a pris benzouina combien a pris el wali hamid et le responsable informatique et meme chose pour le cadastre de berchid temara et d autres………..

  2. lecocotier

    Permettez moi de me moquer un peu de :
    La note du 10 juin 2011 s/n 005701 qui a pour objet :  »Perception des droits de conservation fonciere » émise et signée par le DG Taoufiq Cherkaoui. C’est une aberration dans l’histoire de la conservation fonciere depuis 1913.
    WHY?
    -Non, ce n’est pas a cause du contexte actuel dans lequel elle intervient
    _Non, ce n’est pas a cause de son but non déclaré (bris de greve)
    -Non, ce n’est pas a cause de sa complexité et sa lourdeur bureaucratique pour les citoyens/clients.
    -Non, ce n’est pas a cause du risque conséquent pour les conservateurs du fait de leur responsabilité personnelle en tant que comptables publics.

    Mais seulement pour cette dizaine de fautes d’ortho, de syntaxe, de grammaire …qu’elle comporte.
    De telles fautes, on en commet tous (vous en trouverez pas mal dans ce message) Mais pour un document officiel c’est honteux,
    pour notre intelligence c’est insultant,
    pour notre institution, c’est un déshonneur!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s