La dignité avant tout …


Les seules batailles perdues sont celles que nous  ne livrons  pas.

Il y’a quelques semaines je me suis adressé depuis cette tribune aux sans voix de l’ANCFCC leur exhortant à se solidariser avec le mouvement de protestation  initié par le syndicat national de la conservation foncière affilié à l’Union Marocain du Travail.
Dans la même lignée je vous demande encore une fois la permission de revenir sur la question de la légitimité de nos revendications et sur les conditions et les chances de leurs aboutissements
Mais avant d’en venir à cette question j’aimerais commencer  par adresser un grand salut fraternel aux employées et employés qui, défiant les menaces et les manœuvres d’une direction archaïque, ont montré à qui en a encore besoin, qu’ils savent se mobiliser derrière leur représentants légitimes et surtout qu’ils savent exprimer leur revendication dans le plus grand calme et dans la plus grande détermination. De la même je ne manquerais pas de leur dire que leur combat sera décidément bien réussi : frères et sœurs les seules batailles perdues sont celles que vous ne livrez pas.
De l’opportunité : pourquoi nous devons poursuivre notre mouvement de protestation ?
C’est d’abord une question et un enjeu de dignité : les employés qui ont servi depuis l’arrivé de Mr Charkaoui savent maintenant qu’ils ont vécu les plus regrettables années de leurs carrières et ils garderont bien les souvenirs et les stigmates des agissements saugrenus du Staff de Charkaoui  ,  c’est la raison pour laquelle une grande majorité des employés considèrent comme un devoir d’être à nouveau à la pointe du combat contre tout ce qui peut nous endurer encore une fois les mêmes conditions humiliantes de travail.
Ils se considèrent fondés et dans le devoir de se mettre en colère et de s’insurger contre la destruction systématique de leur dignité par une administration qui se sert de leur effort pour se tracer une place dans les hauts sphères de l’Etat.’
Nous travaillons dans cette agence et nous y vivons. son avenir nous préoccupe tous , nous sommes inquiets et frustrés de voir une équipe avec en tète le directeur général y parachutée avec une volonté intarissable de détruire son capital humain et d’en faire de simples salariés en méconnaissance  du rôle de ce personnel dans la réussite des grands chantiers entrepris

Nous voulons tous travailler dans le cadre d’un système, où, chaque employé de l’agence aura la possibilité de travailler dans un cadre légal et professionnel susceptible d’assurer une existence digne à lui et à sa famille. un système de gestion ou chaque employé puisse développer sa carrière suivant son génie et sans avoir à subir la concurrence déloyale des OULEDS SIDI OU LALA et surtout sans avoir à subir aucune oppression administrative ou juridictionnelle.
Que l’on soit sure si nous acceptons d’arrêter notre combat, tous nos droits acquises seront totalement remis en cause, c’est bien notre dignité que les directeurs actuels sont en train de réduire en une peau de chagrin
Ce même directeur qui refuse de répondre à la demande légitime du personnel consistant dans l’augmentation des salaires s’empresse de demander au premier ministre en sa qualité de président du conseil d’administration de l’ANCFCC de revoir son salaire à la hausse
Et comme pour se moquer de la misère de l’ensemble du personnel de l’agence qui a fait confiance à leur syndicat, voici que CHARAKAOUI  refuse de négocier avec les représentants légitimes du personnel et préconise unilatéralement une augmentation de 600 dirhams dont tout le monde su qu’en elle-même bien qu’insuffisante ne peut être remboursé qu’après accord du conseil d’administration.
Non Mr le directeur général, ce n’est pas pour cette modique augmentation, que nous avons mené  tant de combat et accepté tant de sacrifices
Que faire maintenant ?
Au stade ou on est devons nous reculer ou devons nous à l’exemple de tous les vrais militants intensifier notre mouvement pour donner à l’ensemble du personnel la possibilité réelle de décider par lui-même de ce que devra être son avenir ?

Chers collègues, le temps est venu de démontrer à cet état- majeur de l’agence que le personnel de l’ANCFCC ne sera et n’acceptera jamais d’être un groupe d’esclaves ;
Et que l’on ne s’illusionne pas, la direction ne possède aucun moyen si ce n’est pas notre faiblesse pour nous faire reculer et pour nous faire oublier nos objectifs
Message à l’UMT
Premièrement hommage et respect à tous les militants et à toutes les militantes qui sacrifient tant, pour que le personnel de l’ANCFCC jouisse des ses droits complets.
Deuxièmement que l’on s’entend sur une chose :
Le syndicat national de la conservation foncière se fonde sur le principe de l’indépendance à l’égard des pouvoirs publics, il ne rend compte qu’aux adhérents.  Nul et plus particulièrement un certain Taoufiq ne peut se servir de son nom de son capital pour faire retourner les employés de l’agence sur leurs revendications légitimes.
Nous devons dire clairement que le syndicat ne peut se permettre en aucun cas en aucun moment de faire le jeu de l’administration centrale cherchant à entamer un pseudo dialogue finissant par ne rien offrir aux employés a moins de faire des promesses, lesquelles nous savons tous qu’elles  ne trouveront jamais leurs voix à l’exécution.

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

4 réponses à “La dignité avant tout …

  1. BOUGRINE Brahim

    Un Grand chapeau pour votre mot

  2. Jewel

    Bien expose bravo. Malheureusement la dignité vient après l’interet matériel je donne exemple du cadastre de fes le chef de service Bennoius exerce du chantage sur les agents borneurs: prendre des dossiers en contrepartie s’abstenir a participer au sit-in et ce ki m’a fait mal très mal c’est qu’ils ont cède a ce chantage comme Bennani, Bouassem ……. Des agents qui ont plus de 20 ans de service OU EST LA DIGNITÉ?!!!!!!!! Et ça n’a pas suffit il sème sa colère sur les agents sans aucun respect essayons de liquider le maximum de dossiers coûte que coûte sans oublier Nacef chef du cadastre de Zougha moulay yaacoub qui a lance des injures des gros mots a un employé en plein public c’est malheureux OU EST LA DIGNITÉ?!!!!! De ce blog je lance un appel a tous les employés de fes de se souder gardons notre dignité, notre respect pour nous mêmes et soyez convaincus qu’on est les plus forts si on est unis le chef de service a lui seul ne peut rien faire. Et je dis enfin la DIGNITÉ AVANT TOUT

    • technicien topo

      je me demande comment ce benouis est nommé chef de service, on le connaissait il y a quelque temps à la centrale, où il a rester sans travail, il etait membre du bureau de l’ancienne association des oeuves sociales, il est connnu pour ces vols à l’économa, il n a jamais sorti faire une mission au terrain, jamais touché à un dossier du cadastre .
      maintenant que son ami benzouina lui a donné un service, il fait le cabrane et insulte les agents qui l’ont formé (si formation est assimillée par ce bouffon),
      où est l’association des techniciens pour soutenir ces techniciens.
      tawakhir zaman hada.

    • karim

      Bonjour mes collègues, je suis tt à fais d’accord avec toi technicien topo à propos de ces 2 chefs de malheur benouisse et nassif, le 1er il n’a jamais travaillé dans un cadastre et il ne sait absolument rien sur le cadastre et comme tu as dit il n’a aucune tache lorsqu’il était à la centrale le seul travail qu’il savait faire c’est d’aller au café la gueriyade avec une foule de cadre que l’état désormais à gaspillé trop d’argent pour leur formation, le 2ème c’est pire il ne sait même pas comment parler ni diriger un service « lazine la ji bakeri ». Mais tous les 2 ainsi que d’autres ils ne savent que lécher les bottes et c’est la seule compétence. On est loin de la modernisation puisque nous avons comme ce genre de responsables. Et que dites- vous que leur directeur et là je parle du directeur du cadastre il n’a jamais travaillé dans un cadastre, il n’a jamais fait un bornage ou même un levé. Imaginez avec moi cette honte, ce n’est pas la fin du monde c déshonorant WALLAH. Et malheur que ce directeur est plein d’orgueil, mais c vrai puisqu’i il est vide. « ALLAH IFAYA9ENA BI3EYOUBENA ».
      Benzouina dégage
      Benouis dégage
      Nassif dégage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s